samedi 10 décembre 2011

Jonah Mowry a un million de raisons d'être ici



J'ai l'air heureux, non ?
Eh bien je ne le suis pas. Ce que vous voyez n'est pas vraiment moi.
...mais je suis le vrai Jonah Mowry. J'ai fait des choses...
Des choses dont je ne suis PAS fier.
Je me suis coupé... beaucoup.
J'ai des CICATRICES.
J'ai pensé au suicide. Souvent.
...la première fois que je me suis coupé, c'était en CE1.
Je me fais brimer tous les jours. Ça a commencé en CP.
...et j'entre en 4e le mois prochain.
Je ne suis pas prêt. Il me reste un ami proche.
Les autres entrent au lycée.
J'ai peur.
D'y retourner.
Beaucoup de gens me détestent.
Je ne sais pas pourquoi...
Mais je crois que je m'en doute.
Car moi aussi je me déteste.
Gay. Pédé. Tantouze. Homo. Enculé.
La liste ne s'arrête pas là.
Je n'en peux plus !!!
Je suis fatigué d'être détruit.
Et de me reconstruire uniquement pour ENCORE me faire détruire.
Mais.........
Je ne vais nulle part.
Parce que je suis PLUS FORT que ça.
Et que...
J'ai un million de raisons d'être ici.

jeudi 1 décembre 2011

De l'effet majeur, du centre de gravité, et de leur emploi


Dans l'armée française (et dans la plupart des armées mondiales), un officier chargé d'une mission transmet à ses subordonnés directs un «ordre initial» respectant une ossature bien précise.

Ce billet se concentrera sur l'effet majeur, spécificité française de l'ordre initial.
L'effet majeur est une condition suffisante (mais non nécessaire) pour mener à bien la mission d'une unité, définie par l'officier chargé de l'exécuter, et non par son commanditaire. Il n'est pas forcément unique mais son accomplissement conduit immanquablement (du moins en théorie) à l'achèvement de la mission. C'est en quelque sorte une mission intermédiaire, objectif temporaire sur lequel on se focalisera sachant que son exécution nous assurera de compléter notre mission de départ.

mardi 12 juillet 2011

Laïcité, par GRI&CO ICONE


De jolies paroles pour cette chanson de GRI&CO ICONE :

À la claire fontaine m'y allant promener,
J'ai trouvé l'eau si claire que j'y m'y suis baigné,
Elle avait l'air d'un ange, c'est que c'est étrange,
Elle avait l'air d'un ange, c'est ce qui vous dérange,
Des gars de la cité voulaient la faire tourner,
Moi et Ahmed on s'y est opposés,
Total respect, totale humilité,
Moi j'aime pas les femmes quand elles sont apprivoisées.

dimanche 3 juillet 2011

Shabbat mon amour, et autres consignes casher

C'est sur le forum de Techouvot.com qu'on découvre une palanquée de questions (et de réponses) mémorables posées par quelques juifs particulièrement dévots.

Un cohen («membre du clergé hébreu») demande par exemple, après avoir terminé sa première année commune aux études de santé (PAES), s'il a le droit d'effectuer des études de médecine. Niet ! En effet, « si dans le cadre des études vous êtes obligatoirement amené à être en contact avec un cadavre humain [...] il sera a priori interdit au Cohen d'entreprendre de telles études. » On imagine la cruelle désillusion après un an de dur labeur.

Dans un autre registre, le lecteur apprendra avec soulagement qu'il existe des rasoirs électriques casher. Le rabbin Yossef Loria précise même que « les Philips dont le modèle est inférieur ou égal à 6000 [sont] tolérés », précision fort utile pour les plus consciencieux.

Mais que cette bonne nouvelle ne vous pousse pas au laxisme ! On ne plaisante pas avec les objets électroniques. Plusieurs messages indiquent sans ambiguïté qu'il est rigoureusement interdit d'utiliser la clé magnétique de son immeuble pour y rentrer durant shabbat.

dimanche 19 juin 2011

Rentrer à l'École Polytechnique en venant de l'université : c'est possible !

Peu d'étudiants savent qu'on peut rentrer à l'École Polytechnique par la filière universitaire, sans avoir suivi de classe préparatoire, après la Licence. Et ceux qui le savent disposent d'assez peu d'informations sur le déroulement du concours et sur ses modalités.
Venant de le passer, j'essaie de mettre cette expérience par écrit afin qu'elle profite aux prochains, car les retours sont rares sur le Web.

vendredi 17 juin 2011

Petit Bateau : simplement du sexisme quotidien


Selon Petit Bateau, un petit garçon en devenir sera courageux, fort, robuste, fier, vaillant, rusé, habile, déterminé, espiègle, cool.
En revanche, les petites filles sont destinées à devenir jolies, têtues, rigolotes, douces, gourmandes, coquettes, amoureuses, mignonnes, élégantes, belles.

Nulle intention de nuire, juste du sexisme de tous les jours, à la petite cuillère, une manière d'enfermer les filles dans des rôles de potiches ("belle, coquette, jolie, mignonne"), en laissant aux mâles le soin d'être intrépides ("fort, robuste, courageux"). Les femmes seront belles et se pavaneront ("élégante, amoureuse") devant les hommes qui gagneront le pain du foyer ("habile, déterminé").

jeudi 16 juin 2011

La vraie lettre de Georges Marchais au recteur de la Mosquée de Paris

Un certain nombre de sites à tendance réactionnaire ou nationaliste se complaisent à publier des extraits d'une lettre que Georges Marchais, alors candidat à la présidentielle du Parti Communiste Français (PCF), a adressé le 6 juin 1981 au recteur de la Mosquée de Paris. Ce dernier avait protesté contre la destruction d'un foyer de travailleurs maliens par le maire — communiste — de Vitry-sur-Seine, Paul Mercieca. Dans sa lettre, Georges Marchais prenait la défense de son camarade et dressait un réquisitoire contre l'immigration... mais pas de la façon suggérée par les sites en question, qui profitent malhonnêtement du double sens qu'on peut donner à des écrits tronqués.

La lecture de la lettre originale, telle que publiée dans l'Humanité, permet de comprendre le propos de Georges Marchais et de se faire sa propre opinion à son égard.